J'ai rencontré Roger Seiter en 1995 lors du vernissage d'une exposition de planches d'un album collectif auquel j'avais participé. Roger cherchait un dessinateur pour un projet d'héroic fantasy.
Nous avons fait un essai qui n'a pas abouti. Mais il avait dans ses cartons le scénario d'un polar contemporain qui avait pour cadre New-York. L'intrigue me séduisit aussitôt, le contexte moins. Connaissant mon intérêt pour le Londres victorien, Roger finit par me proposer de transposer l'intrigue dans cet univers et réécrivit aussitôt l'histoire.
Cétait FOG. Au départ, il ne devait s'agir que d'un récit en deux tomes, mais nous nous sommes peu à peu attachés aux personnages et avons décidé de poursuivre. Nous avons eu le plaisir dêtre suivis par Casterman et par le public. Une des spécificités de la série est dêtre constituée d'histoires en deux parties afin de pouvoir développer les intrigues et la psychologie des personnages tout en évitant de perdre le lecteur dans une suite d'albums sans fin. Chaque diptyque pouvant être lu séparément. La série compte 8 tomes soit 4 cycles. Hormis le développement des enquêtes et des protagonistes, nous nous attachons à explorer les différents aspects de la société victorienne, de la noblesse aux bas fonds, en passants par la bourgeoisie ou les petits commerçants qui constituent une faune haute en couleur. Le tout s'appuyant sur de nombreuses sources bibliographiques.

Illustration et Design par Cyril BONIN
Première mise en ligne et Hébergement : Gérard FREY
Webmaster : Franck LIMINET.
© 2009 ©